Pourquoi est-il important de créer une routine journalière avec vos enfants ?

La routine est observée dans la vie des enfants dès qu’ils commencent à aller en préscolaire. Ils se lèvent tôt puis les parents les aideront dans le reste de la préparation. À force de recréer la même boucle tous les jours, les gamins adopteront ces gestes comme un automatisme.

Pour sa sécurité

Les habitudes rythment la journée d’un enfant. Elles sont les gestes récurrents qui reviennent chaque jour dans le même ordre. Il est également possible d’évoquer un évènement. Parfois, elles sont reproduites à l’heure exacte. Malgré le côté mécanique, l’enfant se sentira plus en sécurité grâce à la méthode. En effet, ils seront en mesure de savoir ce qui se passera après une action en cours. Après le soin hygiène, l’enfant saura par exemple que la prochaine étape est le petit déjeuner. Cela l’aide à se repérer dans le temps puisqu’il n’est pas encore en âge de comprendre ce facteur.

Le développement de l’autonomie

Quand les routines sont ancrées dans sa tête, il sera en mesure de prendre soin de lui sans le besoin d’assistance. De ce fait, il va se rendre tout seul dans la salle de douches pour accomplir ses soins hygiéniques. D’ailleurs, il restera fidèle au principe qui a été inculqué depuis des mois. De plus, en laissant de temps en temps le contrôle de son comportement, il éprouvera un sentiment de fierté. Le développement de son autonomie passe aussi à travers les choix. Vous pouvez par exemple poser deux vêtements sur le lit. Puis, vous demanderez son préféré pour partir à la garderie. Il participe ainsi activement à sa vie, mais ne devient pas un simple observateur.

Pour éduquer l’initiative

Outre, le formalisme créé sera bénéfique pour son futur. Il adoptera les bons gestuels à un moment précis. Cela aura un impact certain sur sa santé. Après le diner, il ira brosser les dents avant de dormir. À la longue, il ne sera pas sujet à des caries dentaires. Par ailleurs, la méthode pousse les parents à devenir moins autoritaires. En tant qu’enfant, il capte mal le principe des tâches ordonnées. Exemple, fait ceci ou cela. Pour ce cas précis, il va rechigner. Avec l’accoutumance, il prendra sa propre initiative.